Le buste attribué à César et retrouvé dans les eaux du Rhône à Arles

Le buste attribué à César et retrouvé dans les eaux du Rhône à Arles

AFP - MINISTERE DE LA CULTURE C.CHARY
En août 2007, un somptueux buste en marbre, surgi du Rhône, est interprété comme étant celui de Caïus Julius César...

Un buste grandeur nature qui "constitue la plus ancienne représentation aujourd’hui connue", explique en mai 2008 le ministère de la Culture qui rend public la découverte.

L’affaire fait alors les gros titres de la presse mondiale. France 3 lui consacre un numéro spécial des Racines et des Ailes en janvier 2009.

Mais au fait, est-on sûr qu’il s’agit bien d’un portrait de César  ?

"A l’unanimité, les chercheurs ont confirmé l’authenticité du portrait", expliquait en 2008 Michel L'Hour, patron du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), à l’origine de la découverte. Mais aujourd’hui, tous les chercheurs ne sont pas d’accord…

Il y a les "pro-César". Et les "anti-César", pour qui le buste ne représente pas le grand Jules, mais plutôt un notable de l’époque du dictateur. Un débat technique et fort complexe, que nous tentons de vous expliquer le plus simplement possible. Au-delà, il faut évidemment replacer la découverte dans son contexte, celui d'une importante opération de fouilles dans le Rhône, d'un grand intérêt scientifique. Il s'agit aussi de comprendre pourquoi cette belle pièce connaît un tel succès médiatique et un tel engouement auprès du grand public.

Nous avons rencontré certains des principaux acteurs du dossier et quelques-uns des plus éminents spécialistes de la période: l'archéologue Luc Long, qui dirige l'équipe à l'origine du DRASSM à l'origine de la découverte; Christian Goudineau, professeur au Collège de France; Claude Sintes, directeur du Musée de l'Arles Antique; Jean-Paul Demoule, ancien président de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP).

Après avoir lu ce dossier, profitez-en pour aller, lors d'une prochaine balade en Provence, découvrir au Musée de l’Arles antique la très belle exposition "César, le Rhône pour mémoire". Où l’on peut notamment admirer le fameux marbre…

Têtes de statues découvertes dans le Rhône à Arles et exposées au Musée de l'Arles antique (AFP - Gérard JULIEN)
                                                   (Têtes de statues découvertes dans le Rhône - AFP -Gérard Julien)