Portrait d'Otto Dix sur la façade du musée Gunzenhauser à Chemnitz (archives, décembre 2007)

Portrait d'Otto Dix sur la façade du musée Gunzenhauser à Chemnitz (archives, décembre 2007)

AFP / John MacDougall
Trois aquarelles et une étude d'Otto Dix ont été découvertes en Bavière, a annoncé mercredi le galeriste Herbert Remmert

Les quatre oeuvres ont été trouvées dans un dossier qui n'avait pas été ouvert depuis des dizaines d'années, dans une maison appartenant aux descendants d'un médecin collectionneur ami de Dix, Hans Koch.

Le peintre expressionniste allemand faisait partie, pour les nazis, des artistes "dégénérés". Un certain nombre de ses peintures ont été détruites.


Les oeuvres découvertes en Bavières ont été peintes pendant les deux premières années du séjour d'Otto Dix (1891-1969) à Düsseldorf, où l'artiste a vécu de 1922 à 1925.

"C'est l'une des périodes les plus importantes pour Dix en tant qu'artiste, c'est là qu'il a vraiment développé ses thèmes et sa technique", a expliqué Herbert Remmert.

Les experts de la galerie d'Herbert Remmert et Peter Barth, à Düsseldorf, sont tombés par hasard sur les quatre peintures. Ils cherchaient en fait d'autres oeuvres d'art dans la propriété bavaroise de la fille et de la petite-fille de Hans Koch, un médecin de Düsseldorf.

La femme de Hans Koch, Martha, avait quitté son mari pour Otto  Dix, qui l'avait épousée en 1923, mais les deux hommes étaient restés proches.

Les quatre oeuvres, qui seront présentées dans une exposition avant la fin de l'année, sont estimées à environ 200.000 euros chacune, selon Herbert Remmert.

cliquez ici